Astrologie de la Licorne - Brigitte Maffray
Astrologie de la Licorne Lyon
Dans cette rubrique, vous êtes informés des Newsletters d'Astrologie qui vous délivrent régulièrement les dernières nouvelles des Astres...
 


La nouvelle Newsletter astrologique (gratuite) est parue (n°66)

" Coeur d'Automne 2017 : 
Le Scorpion "

Demandez-la ou abonnez-vous gratuitement par mail à licornevictorieuse@gmail.com


Pour recevoir par courriel cette nouvelle Newsletter
et/ou pour vous abonner gratuitement pour les prochaines, 
 inscrivez-vous par courriel : licornevictorieuse@gmail.com

Vous trouverez en bas de cette page la liste des Newsletters déjà parues.
*************************************************************************************

Ci-dessous, je vous propose une présentation,
  suivie de deux Newsletters essence'cielles :
* n°11 pour réconcilier Astrologie et Astronomie
* n°21 sur Neptune en Poissons

L' Astrologie, un Art  sacré...
Je tiens à présenter ma vision de l'Astrologie, car malheureusement cet Art  sacré est souvent méconnu et mal exploité.
L'Astrologie n'est ni de la voyance, ni de la prédiction !
Astrologie de la Licorne
Nous sommes "enfants des étoiles" mais nous ne savons plus qui nous sommes, d'où nous venons, où nous allons...
La mission de l'Astrologie est de le rappeler à chacun d'entre nous, selon sa spécificité propre.
 
Grâce à l'Astrologie, nous pouvons découvrir notre vraie nature, comprendre nos défis évolutifs, percevoir la sagesse cachée au sein de nos relations ou des événements de notre vie, faire des choix plus en accord avec notre destinée...
 
Comme vous le savez sans doute : "Les astres inclinent, mais ne déterminent pas". L'Astrologie nous rappelle nos propres " vœux " en accord avec la Sagesse céleste, à nous ensuite d'utiliser votre libre-arbitre en connaissance de cause



Signes et Constellations astrologiquesNewsletter astrologique n° 11
par Brigitte Maffray sur
la différence entre Signes et Constellations du Zodiaque :


Ciel, j’ai mon Verseau dans le Capricorne !
 

Un « bruit » de couloir circule actuellement, issu des médias (ces outils de désinformation privilégiés de notre société) :

Les signes astrologiques se seraient déplacés avec le temps, et votre signe natal par exemple ne serait pas celui que vous croyez ?
Ne croyez pas ces sottises, colportées par des personnes ignorant autant l’Astrologie que l’Astronomie !
Rassurez-vous, votre signe astrologique est juste.
 
Je suis astrologue, et j’étudie aussi l’astronomie. Pour moi, ce sont deux visions complémentaires, nullement opposées. Je me propose donc d’éclairer cette méprise. Si vous voulez élucider la question, vous trouverez ci-dessousdes éléments détaillés.
 
N’hésitez pas à partager cet article pour stopper la confusion qui vise sournoisement à discréditer, une fois de plus, la science spirituelle de l’Astrologie !
 
 En effet :Le Zodiaque des Astronomes et le Zodiaque des Astrologues ne coïncident pas 
 
Tout simplement parce que l’Astronomie regarde les Constellations (les étoiles visibles dans le ciel) alors que l’Astrologie se base sur les Signes reliés aux saisons. Les deux systèmes sont autant scientifiques l’un que l’autre.
 
Dans des éphémérides astronomiques, nous pouvons lire à chaque changement de signe, par exemple pour le 20 mars, jour du printemps et début du zodiaque astrologique:
« Le Soleil gagne le signe astrologique du Bélier (0°) mais dans la réalité il est dans la constellation des Poissons jusqu’au 19 avril ».
 
Ce à quoi un Astrologue répond :
« En réalité, le Soleil entre dans le signe astrologique du Bélier, tandis qu’il séjourne dans la constellation des Poissons. »
 
En effet, les signes astrologiques sont décalés par rapport à l’emplacement des constellations, et ce décalage nourrit sans cesse le rejet mutuel de l’Astronome et de l’Astrologue, de la science extérieure et de la sagesse intérieure, ce qui nuit en définitive à la Vérité que chacun recherche pourtant avec ferveur ! Car l’opposition n’est jamais source de connaissance, c’est plutôt une preuve d’ignorance (de part et d’autre).
La Vérité n’est approchée que dans la tentative de s’élever au-delà de la dualité, dans une perception qui concilie et transcende les points de vue opposés.
 
« En réalité » les deux systèmes sont justes, mais ils représentent des points de vue différents :
 
Le Zodiaque des Astronomes est basé sur les Constellations visibles dans le ciel, c’est-à-dire les groupes d’étoiles visitées successivement tout au long de l’année par le Soleil et son cortège de planètes (les Astronomes comptent aujourd’hui… treize Constellations zodiacales, puisqu’aux douze traditionnelles, ils ont ajouté « Ophiucus » qui pose ses deux pieds sur l’Ecliptique -c’est-à-dire sur le cercle apparent de la course de notre étoile, le Soleil-).
Ce système est appelé « sidéral » (du latin « sidus » : astre). Les constellations sont de tailles différentes.
La vision des Astronomes est basée sur l’observation des étoiles pour explorer l’univers, ce qui est au-delà de la Terre : ils lèvent leur regard vers le cosmos.
 
Le Zodiaque des Astrologues est basé sur les Signes reliés aux saisons sur Terre : ils sont au nombre de douze, leur rythme est régulier et leur taille est identique, chaque signe couvrant 30° de la roue du Zodiaque des signes.
Le Zodiaque des Astrologues se base sur des données tout aussi « scientifiques » que celui des Astronomes puisqu’il repose sur les deux solstices et les deux équinoxes qui marquent chaque année l’entrée dans les quatre saisons (dues à l’inclinaison de la Terre par rapport au Soleil).
Ce système est appelé « tropical » (du grec « tropikos » : tour, relatif à la révolution du Soleil).
La vision des Astrologues est basée sur un rapport Terre-Soleil : ils mettent la Terre au centre de leurs préoccupations c’est-à-dire l’être humain incarné et la nature (à travers les saisons).
 
Le point de départ du Zodiaque (degré 0°), tant chez les Astrologues que chez les Astronomes, est « Le Point Vernal ». Le Point Vernal est un point mathématique déterminé par l’intersection entre le plan du Soleil (sa ronde dans le ciel sur un an, vue de la Terre ou Écliptique) et le plan de la Terre (le prolongement de l’Équateur terrestre dans l’espace, appelé « Équateur céleste »). Le plan du Soleil et le plan de la Terre se croisent deux fois dans l’année : une fois, à l’équinoxe de printemps le 21 mars, c’est l’emplacement du Point Vernal ; une autre fois, six mois plus tard, à l’équinoxe d’automne le 21 septembre, c’est l’emplacement du point opposé au Point vernal, appelé Point automnal.
 
Ce qui différencie la vision sidérale astronomique de la vision tropicale astrologique, c’est que le Point Vernal n’est pas positionné de la même façon dans le Zodiaque :
 
Le point de vue astronomique projette le Point Vernal sur la voûte céleste des Constellations : actuellement, à l’équinoxe de Printemps, le Point Vernal se situe environ à 7° de la Constellation des Poissons. C’est pour les Astronomes, le point 0° du Zodiaque des Constellations. Ce point rétrograde chaque année de 20’ ou de 1° tous les 72 ans environ (selon un phénomène appelé « La Précession des Equinoxes).
 
Pour les Astronomes, le début du Zodiaque est variable
et se situe actuellement environ à 7° de la Constellation des Poissons.
C’est pourquoi nous sommes indéniablement dans l’Ere des Poissons (et pour 500 ans encore), car les Ères historiques sont déterminées par la Précession des Équinoxes.
 
Le point de vue astrologique fixe de façon immuable chaque année le début du Zodiaque des Signes (0°) à l’équinoxe de Printemps marqué par le Point Vernal. Par conséquent, le Point Vernal correspond à 0° du Bélier dans le Zodiaque tropical.
 
Pour les Astrologues, le début du Zodiaque est immuable
et se situe chaque année à 0° du Signe du Bélier, qui marque le début du printemps.
 
A notre époque, il y a donc une différence de 23° entre le point de référence du Zodiaque sidéral et celui du Zodiaque tropical. D’où la querelle où chaque partisan d’un système n’hésite pas à récuser l’autre. Ainsi donc, des milliers d’êtres humains consacreraient leur vies, de part et d’autre, depuis des siècles à fonder des systèmes erronés ? Non, bien sûr. Il faut simplement replacer chaque point de vue dans son contexte, en fonction de son but.
 
L’Astronomie explore l’Univers sensible. Elle y cherche l’origine de la création physique. Cette forme de connaissance se fonde sur des preuves matérielles et ne se préoccupe pas du supra-sensible c’est-à-dire de la dimension spirituelle de la vie. C’est un point de vue qui repose entièrement sur la connaissance matérielle des phénomènes célestes. L’Astronomie a pris véritablement naissance au 17 siècle avec la science matérialiste.
 
L’Astrologie étudie depuis des millénaires l’influence des Astres sur la vie terrestre, dans la nature et sur l’être humain qui évolue sur Terre. Elle tient compte depuis son origine d’une interaction entre le céleste supra-sensible et le terrestre sensible. Elle constate que l’être humain -et la Nature qui l’environne- sont intimement façonnés selon des lois et des influences cosmiques. Elle considère que l’être humain est créé à l’image du Monde spirituel, c’est-à-dire constitué des Astres (planètes et signes du Zodiaque). Son expérience est irréfutable puisqu’un être humain né fin Janvier par exemple présente bien des caractéristiques essentiellement liées au signe du Verseau, qui est celui qui correspond à cette période de l’année et au 2 signe de l’hiver.
 
L’être humain vivant sur Terre peut se connaître lui-même en tant qu’individu et comprendre son évolution terrestre grâce au Zodiaque astrologique, car la sagesse astrologique est fondée sur un système qui étudie l’action du ciel sur la Terre : c’est le système tropical. Or l’être humain est un être spirituel, issu du Monde des Etoiles et des planètes, mais qui évolue sur la Terre.
 
Au-delà de la sphère terrestre, le Soleil et les planètes sont également en relation avec les Mondes stellaires que sont les Constellations : c’est ce que nous observons avec leurs positions dans le Zodiaque sidéral (vision astronomique, qui peut être vérifiée par chacun en élevant son regard vers la voûte céleste étoilée). Les Constellations régissent un cadre plus cosmique, plus vaste que la vie humaine individuelle, qui concerne l’humanité entière comme par exemple la question des Eres zodiacales.
 
Bien stellairement votre,
Brigitte Maffray

Voir aussi le livre « Astrologie Sophianique » de Pierre Lassalle, chapitre 1 (Ed. Terre de Lumière)
Pour en savoir plus sur « Dans quelle Ere vivons-nous, Poissons ou Verseau ? », voir le livre « La Vie spirituelle » de Pierre Lassalle, chapitre 10.




Neptune en PoissonsNewsletter Astro n° 21 : 
"Neptune en Poissons :
Un Appel à la Paix"

Cette Newsletter introduit une nouvelle impulsion d’importance pour l’humanité puisqu'il y est question d’une période de 14 ans qui s’ouvre avec le séjour de la méga-planète Neptune dans son Signe astrologique de prédilection : Les Poissons. Depuis le 3 février 2012 (après une première incursion d’avril à août 2011) l’Astre de l’Amour spirituel et du Don de soi, mais aussi celui des grandes illusions, ondule dans son signe (et jusqu’en 2026). 

 Avec son influence majeure, Neptune nous invite tout d’abord à cultiver la Paix, en nous-même et vis-à-vis d’autrui, et nous en auront bien besoin au sein du climat d’instabilité et d’agressivité qui se profile au niveau mondial, notamment avec le carré Pluton-Uranus qui est déjà actif et va se préciser fin juin 2012. Mais rassurez-vous l’Impulsion de l’Amour sera aussi bien présente et chacun pourra faire son choix entre pacification et bellicisme…

 Neptune : Je l’ai précédemment appelé "Dieu Communion". Cette planète géante et lente (elle fait le tour du Zodiaque en 165 ans) a été officiellement découverte en 1846 tandis qu’elle séjournait à 26° du Verseau (le signe du futur et de la fraternité). Lorsqu’une planète est astronomiquement découverte, cela signifie que son message peut commencer à être vécu par l’humanité. Depuis sa découverte, Neptune a fait un tour complet du Zodiaque et est retournée à son point exact de découverte le 12 avril 2009, le jour de Pâques : ceci est remarquable puisque Neptune est très en affinité avec l’Amour christique ! 

Ce jour-là, le planétoïde Chiron -qui représente la Guérison spirituelle- était conjoint à Neptune et ne l’a pas quitté depuis. Nous pouvons notamment y voir l’indication que nous sommes depuis 2009 dans une période propice à guérir du sentiment de séparation vis-à-vis du divin, à ouvrir intérieurement notre cœur à l’Amour spirituel. Car Neptune est aussi « l’Octave supérieur de Vénus » et nous invite à un Amour supérieur, plus grand que nous, au-delà du sentiment de séparation et de toute forme d’égoïsme…

Bien sûr, un tel Amour spirituel est encore rarement accessible à l’être humain mais ses germes sont assurément présents et s’expansent dans l’eau des Poissons. Cependant, tant que Vénus n’est pas vécue à un niveau supérieur de conscience c’est-à-dire avec un sentiment relativement purifié de nos attentes égoïstes vis-à-vis d’autrui, l’Amour de l’Âme auquel nous invite Neptune reste un Idéal à cultiver plus qu’une réalité. C’est pourquoi Neptune génère de grandes aspirations mais aussi de vastes illusions… 

Neptune en Poissons

 Neptune en Poissons est mystique et signe la quête d’une « communion universelle », bien représentée par le symbole de l’océan qui relie les continents entre eux. Il nous invite à ressentir le  Monde spirituel et à nous y relier consciemment, en nous comme dans les effluves subtiles de l’atmosphère qui nous environne. L’« organe » qui nous le permet étant notre « cœur éthérique » (chakra du cœur, qui s’ouvre par l’évolution spirituelle), Neptune en Poissons appelle à prendre davantage conscience du Monde éthérique qui interpénètre la dimension physique. L’éthérique est en analogie avec l’élément Eau (des Poissons). Le Christ, seigneur de l’Amour, est présent en essence dans le Monde éthérique depuis le siècle dernier et nous pouvons penser que de plus en plus de gens en prendront conscience durant le séjour de Neptune en Poissons…

Influences de Neptune en Poissons en positif : 

Il accroît le sentiment de Communion par lequel nous ne nous percevons plus comme des individus isolés mais comme appartenant à un même « corps » : l’Humanité, la Terre, le Système solaire… 

Il invite à la collaboration avec les règnes invisibles les plus proches de l’humanité : le Peuple éthérique de la Nature ainsi que le Monde angélique (l’Ange-Gardien est symbolisé par Chiron) pour ceux qui y sont ouverts. 

Il annonce le développement des techniques de Guérison énergétiques, basées sur l’éthérique plus que sur le physique, et sur l’exploration des causes psychiques et spirituelles des maladies. Neptune en Poissons représente aussi la Foi qui guérit. 

Il promet le franchissement d’un cap créateur dans le développement de toutes les techniques liées à l’Image (explosion de la 3D, hologrammes…), à l’Imagination, à la création de mondes parallèles (par le virtuel, le cinéma, la vidéo…). 

Il engendre de nouvelles formes d’Art inspiré où les créateurs s’efforcent de témoigner de la Beauté et la Sagesse du Monde spirituel à travers leurs œuvres.  

Il renforce l’intérêt pour la quête spirituelle et la méditation. 

Il nous inspire pour résoudre la question de l’Or bleu, l’Eau, qui va devenir tout à fait cruciale, vu l’assèchement de la planète et la sur-pollution des fleuves et des mers : 

 - Protection des mers, de la faune et de la flore sous-marines. 
 - Techniques nouvelles pour drainer l’eau, donner accès à l’eau potable aux peuples assoiffés…
 - Idées et techniques pour purifier l’eau (non seulement de façon physique mais aussi spirituelle). 

Il incline à diminuer l’individualisme et à consentir des sacrifices liés à l’intérêt personnel pour le bien d’autrui ou de la collectivité.   

Influences de Neptune en Poissons en négatif : 

En soi, Neptune en Poissons n’est pas négatif mais engendre des résistances qui le sont et qu’il faut connaître : 

Excès de pseudo spiritualités planantes, « rêveuses », illusoires, passéistes ou trop sentimentales… Attention aux déviances liées au « Channeling » (se lier sans efforts à des entités spirituelles enjôleuses mais dangereuses) ou à l’apparition de faux prophètes. Attente illusoire d’un « sauveur extérieur ». 

Cataclysmes liés à l’eau (Neptune en Poissons dissout les structures, les protections) ; épidémies, maladies et empoisonnements se propageant rapidement par l’eau… 

Esprit de communisme, anti-thèse de l’Esprit communautaire voulu par Neptune : grands rassemblements de masse dirigés par des pouvoirs invisibles pour mieux les contrôler, nivellement de la conscience collective par le bas notamment à l’aide d’images subliminales (publicité, médias, etc.), adhésion à des illusions ou idéologies collectives sans utiliser son libre-arbitre, exaltations émotionnelles de masse (les grands événements sportifs jouant souvent ce rôle d’hypnotisation des peuples autour d’un sentiment d’ « appartenance » à un même égrégore), etc. 

Globalement, développement des techniques de manipulation psychique des masses par l’image. 

Pour contrer ces effets nocifs, et développer la belle impulsion que nous propose Neptune dans les Poissons, voyons quelques spots du Thème astrologique de l’entrée de Neptune en Poissons. Neptune et Jupiter forment issue (par triangle mineur) au dur carré Uranus-Pluton : importance de l’association de l’Amour et de la Connaissance, du cœur et de la pensée, la Foi qui repose sur des connaissances spirituelles mûries dans son cœur (vie intérieure riche)… 

Le thème d'entrée de Neptune en Poissons montre un défi relationnel, lié aux émotions et aux sentiments qui perturbent une claire pensée et une bonne communication. On y voit des risques de naïveté et d’influençabilité. Il y a un travail à faire sur Vénus en Poissons pour accéder à une bonne compréhension de Neptune : c’est tout un travail de purification du sentiment et de compréhension du véritable amour, lequel  sera à l’honneur cette année avec la Rencontre Vénus-Soleil début juin (et qui se prépare dès maintenant !). Il est plus que jamais important de ne plus confondre sentimentalisme et amour, et de développer son libre-arbitre et son discernement en toute occasion avec une pensée libre (Mercure Verseau conjoint Soleil). 

Voici pour cette première présentation de Neptune en Poissons, nous y reviendrons… 

Pensées étoilées, Brigitte Maffray

Note  : pour en savoir plus, je vous renvoie au livre : « Parousie, la Présence du Christ » de Pierre Lassalle, Ed. Terre de Lumière (www.editions-terre-de-lumiere.com). 

Note: voir notamment « Le Pouvoir guérisseur de l’Eau » de Masaru Emoto (Ed. Guy Trédaniel)
***********************************************************************************************


Précédentes Newsletters par ordre chronologique :

Newsletter no1 : L'Opposition Saturne-Uranus, un défi relationnel ! (nov 2008 à juillet 2010)
Newsletter no2 : La Conjonction Uranus-Jupiter : 1er acte le 8 juin 2010 + rendez-vous de l'été 2010
Newsletter no 3 : Éclipse lunaire (26 juin 2010)
Newsletter no 4 : Éclipse solaire (11 juillet 2010)
Newsletter no 5 : Quadrature estivale Grand T-carré de l'été 2010 Saturne-Pluton-Jupiter/Uranus
Newsletter no 6 :Pluie d'or des Perséïdes : Étoiles filantes 
                                                                                      et Fer michaëlique !
Newsletter no 7 : La Conjonction Uranus-Jupiter : 2ème acte le 19 septembre 2010 (deux versions : avec ou sans indications astrologiques)
Newsletter no 8 : La rencontre amoureuse de Vénus et du Soleil de l'automne 2010
Newsletter no 9 : Le Ciel de Noël 2010
Newsletter no 10 : L'ultime rencontre Uranus-Jupiter : janvier 2011
Dossier spécial :La grande Conjonction Uranus-Jupiter "L'Impulsion de la Liberté créatrice pour bâtir le monde de demain" (29 pages).
Newsletter no 11 : "Ciel, j'ai mon Verseau dans la Capricorne !" ou la différence entre le Zodiaque astrologique et le Zodiaque astronomique... Votre Signe astrologique est bien celui que vous croyez !
Newsletter no 12 : "L'Appel pour Dame Nature... avec la Conjonction Jupiter * Proserpine"
Newsletter no 13 : "Sous les feux de l'été 2011"
Newsletter no 14 : La Croix rouge cosmique de l'été "Créateur, lève-toi !"
Newsletter no 15 : " Pyramide céleste"
Newsletter no 16 : L'Automne 2011 "L'Atout Coeur"
Newsletter no 17 : Les Chevaliers du Ciel
Newsletter no 18 : Un bon élan vers l'Avent... et éclipse de Soleil
Newsletter no 19 : Préparation à la fête sacrée de Noël 
Newsletter no 20 : Spot astrologique sur 2012 (Les 6 premiers mois)
Newsletter no 21 : Neptune en Poissons : Un Appel à la Paix (A lire plus bas sur cette page)
Newsletter no 22 : Au coeur du Printemps 2012
Newsletter no 23 : Vénus * Soleil : une rencontre exceptionnelle pour un renouveau de l'Amour et de l'Art
Newsletter no 24 : L'éclipse lunaire du 4 juin tente d'éclipser l'Amour !
Newsletter no 25 : Le Carré Pluton Uranus "Libérer notre propre pouvoir", l'essentiel à savoir sur cet aspect majeur du changement pour notre temps!
Newsletter no 26 : 2ème carré Pluton Uranus "Se tenir en équilibre sur la force de son propre coeur".
Newsletter no 27 : L'Eclipse solaire du 13 novembre 2012
Newsletter no 28 : Le thème de Noël 2012
Newsletter no 29 : Puissante impulsion d'Amour pour Pâques 2013 avec la super conjonction Soleil Vénus Uranus en Bélier !
Newsletter no 30 : Regard astrologique global sur l'année 2013
Newsletter no 31 : L'Ascension 2013 & les défis des éclipses, lunaire et solaire
Newsletter no 32 : 3ème retour du grand carré Uranus Pluton, l'aspect majeur de notre temps !
Newsletter no 33 : Maîtriser le Feu créateur de l’Été 2013
Newsletter no 34 : Jupiter en Cancer : L’Éternel féminin nous réveille !
Newsletter no 35 : Le 4ème grand carré Uranus Pluton et les Éclipses : des aspects décoiffants pour l'automne 2013 !
Newsletter no 36 : Le Ciel de l'Avent 2013, sous le signe du Sagittaire
Newsletter no 37 : La Conjonction Venus*Soleil de janvier 2014
Newsletter no 38 : Regard astrologique global sur l'année 2014
Newsletter no 39 : Printemps 2014 : Donnons des Ailes à notre Pensée !
Newsletter no 40 : Le 5ème grand Carré Uranus*Pluton : du Titanic à l'Arche de Néo...
Newsletter no 40 bis : L'avis d'éclipse solaire du 29 avril 2014
Newsletter no 41 : Le Ciel *et la Terre* de l’Été 2014
Newsletter no 42 : A l'or du Lion... rendez-vous avec Jupiter !
Newsletter no 43 : L'Automne 2014, saison de Michaël
Newsletter no 44 : Cœur d'automne 2014, un défi d'Amour véritable
Newsletter no 45 :Le 6ème Carré Uranus Pluton, l'Aspect majeur de notre temps !
Newsletter no 46 : Regard astrologique sur l'Année 2015 : Liberté !
Newsletter no 47 : Créer l'avenir avec le 7ème carré Uranus Pluton
Newsletter no 48 :Saturne en Sagittaire - 2015/2017 : La Lance de l'Espérance
Newsletter no 49 : Été 2015 : Le feu de l'amour ?
Newsletter no 50 : Apogée d'Amour entre Vénus et le Soleil : la Danse de 40 jours de Vénus de juillet à septembre 2015.
Newsletter no 51 : Les Fleurs du Bien (Automne 2015, Signe du Scorpion)
Newsletter no 52 : Noël 2015 "Etat d'Aimance !"
Newsletter no 53 : Quel message des astres pour 2016 ?
Newsletter no 54 : "2016 sous le Signe des Gémeaux : Dis-moi à quoi tu penses ?"
Newsletter no 55 : "Urgence Nature : c'est le Ciel qui le dit !"
Newsletter no 56 : "Le Ciel de l'été 2016"
Newsletter no 57 : "Le Ciel de l'automne 2016"
Newsletter no 58 : "Le combat pour transformer le mal en bien du Scorpion"
Newsletter no 59 : "La Nouvelle Lune du Verseau inspire 2017"
Newsletter no 60 : "Vigilance Eclipse lunaire et Eclipse solaire février 2017"
Newsletter no 61 : "Danse de Vénus autour du Soleil Mars-Avril 2017"
Newsletter no 62 : "Communique'Eh ! avec Mercure, Astre éclaireur du printemps"
Newsletter no 63 : "Eté 2017 global"
Newsletter no 64 : "Sous le Signe du Lion : l'été feu d'Oh rage ou fait d'Amour"
Newsletter no 65"Souhaits des Astres pour l'automne 2017"




 
 
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint